Valérie Piau: «Le consentement dans les rapports sexuels enseignants-élèves est délicat à évaluer»

INTERVIEW – Alors que des cas de harcèlement sexuel ont émergé ces derniers mois dans l’enseignement supérieur, l’avocate Valérie Piau, spécialiste du droit de l’éducation, pointe la diffuculté de définir le consentement dans un cadre où le professeur détient une autorité naturelle sur l’élève.

Ses élèves le considéraient comme un «prédateur». Le 26 mars dernier, un chargé de travaux dirigés de l’université Paris II Panthéon-Assas a été renvoyé par sa direction, et une procédure judiciaire a été ouverte. En cause, les relations sexuelles qu’il aurait eues avec des dizaines d’étudiantes, dont 69 se sont rassemblées pour déposer un dossier avec preuves à charge auprès de l’administration de l’université. En attendant l’enquête judiciaire, ce professeur n’enseignera donc plus à Assas…

lefigaro.fr Par Louis Heidsieck, le 23/04/2019