Droit de l'éducation

CHANGEMENT DE FILIÈRE

1) Consulter l’équipe pédagogique et le conseiller d’orientation pour changer de filière

Il est conseillé d’obtenir l’aval de l’équipe pédagogique pour un changement de filière. Les parents ont tout intérêt à discuter du changement envisagé avec le professeur principal. En effet, le chef d’établissement prend sa décision après avoir demandé l’avis du conseil de classe. Le conseil de classe peut exiger que l’élève suive un dispositif de remise à niveau, par exemple en lui demandant de suivre un accompagnement personnalisé

Mieux vaut également consulter la conseillère d’orientation. L’avis de la conseillère d’orientation est très utile notamment dans le cas où le changement de filière est motivé par une nouvelle orientation professionnelle.

2) Adresser une demande écrite au chef d’établissement pour changer de filière

En première ou en terminale de la voie générale et de la voie technologique du lycée, l’élève peut changer de voie d’orientation, en cours ou en fin d’année, sur demande écrite des responsables légaux ou de l’élève majeur, après avis du conseil de classe. Lorsque ce changement a lieu dans le même établissement, il est prononcé par le chef d’établissement dans le délai d’un mois suivant la demande selon l’article D 331-29 du Code de l’éducation. Lorsque le changement implique l’affectation dans un autre établissement, il est prononcé par le directeur académique des services de l’Éducation nationale après avis du chef de l’établissement d’accueil.

Les parents ou l’élève s’il est majeur, doivent donc adresser une demande écrite au chef d’établissement selon l’article D 331-29 précité. Il est conseillé d’envoyer copie de cette demande au DASEN. Le chef d’établissement doit étudier la demande en tenant compte de l’intérêt de l’élève et des possibilités d’accueil de la classe demandée.

Changement de classe, d'école ou de filière

DANS LA PRESSE

Rentrée scolaire : comment faire en sorte que mon enfant change de classe?

La règle est simple: tout changement est soumis à la bonne volonté du chef d'établissement. Mais certains arguments sont cependant plus solides que d'autres.

Les cartes ont été battues et votre enfant se retrouve dans une classe où il ne connaît personne. Ou avec ce professeur qui l'a pris en grippe les années précédentes. Que faire? Comment lui donner les meilleures chances en l'aidant à changer de classe? Les solutions ne sont pas pléthore. Tout dépend en réalité du bon vouloir du chef d'établissement. C'est lui le maître à bord.

Avant de faire un tour d'horizon des arguments pouvant d'obtenir gain de cause, il serait malhonnête de ne pas vous avertir de ceux qui n'auront sans doute pas l'effet escompter. Ainsi faire valoir la présence d'un copain, d'une copine dans une autre classe laissera sans doute le chef d'établissement circonspect. De même, la critique portée à l'égard d'un enseignant pourrait être mal perçue et s'avérer contre-productive...

>> Lire la suite (web)

>> Lire la suite (PDF)

BFM télé du 4 septembre 2018 par DN

Changer de lycée, mode d’emploi

Pas la bonne série de bac, pas la langue vivante que vous apprenez, déménagement… Les raisons de vouloir changer de lycée, pour aller vers un établissement public ou privé, sont nombreuses. L'Etudiant vous présente la marche à suivre.

Lorsque vous entrez en seconde, vous faites votre choix de lycée via Affelnet. Si plusieurs critères sont pris en compte, votre lieu de domicile influe prioritairement : vous êtes ainsi le plus souvent affecté dans un lycée proche de chez vous, de votre "secteur". Or, il peut arriver que vous souhaitiez changer de lycée en cours de scolarité.

Article de l'étudiant du 20 mars 2017 journaliste Erwin CANARD