Pouvez-vous manquer les cours ou le travail à cause de la neige ?

Les chutes de neige paralysent en partie les transports et vous empêchent peut-être de vous rendre au lycée, à la fac ou au travail. Avez-vous le droit de ne pas venir étudier ou travailler ? Petit point juridique avec Valérie Piau, avocate en droit de l’éducation.

Les chutes de neige auront semé en quelques heures une jolie pagaille, en même temps qu’un beau tapis blanc ! Mercredi 7 février 2018, la plupart des lycées sont ouverts, même si les transports scolaires sont annulés dans certains départements, comme dans les Yvelines…

>> La suite de l’article

L’Etudiant – Étienne Gless – Publié le 07.02.2018

QUE RISQUENT LES PARENTS QUI PARTENT HORS VACANCES SCOLAIRES ?

Vous partez en vacances en famille hors vacances scolaires ? Valérie Piau, avocate en droit de l’éducation et auteur du “Guide Piau- Les droits des élèves et des parents d’élèves”, nous précise ce que vous risquez à faire manquer l’école à vos enfants.

Vous avez décidé de partir au ski en dehors des vacances scolaires, parce que votre séjour en famille vous coûtera moitié moins cher ? Ou bien d’anticiper vos vacances d’été au Québec parce que les vols sont bradés en juin ? Vous prenez un risque en faisant manquer l’école à vos enfants, et surtout, ça n’est pas leur donner le meilleur exemple. Donc, faire sécher les cours à ses enfants, ça n’est pas bien. Mais si vous le faites, voilà ce que vous risquez.

>> La suite de l’article

MaFamilleZen – Par Nathalie Brunissen le 06/02/2018

«Jeu de l’olive»: Comment éduquer les ados à respecter le corps de l’autre?

VIOLENCE A L’ECOLE Un adolescent de 18 ans a été condamné à 35 heures de travaux d’intérêt général après avoir mis une « olive » à un camarade…

  • Un adolescent de 18 ans a été condamné à 35 heures de travaux d’intérêt général après avoir mis une « olive » à un camarade.
  • Cette pratique consiste à mettre un doigt dans les fesses d’un camarade par-dessus ses vêtements.
  • Pour l’adolescent condamné, son geste n’était qu’une « taquinerie ».
  • Une absence de prise de conscience assez généralisée chez les adolescents et qui pose la question des méthodes de prévention à mettre en place pour leur apprendre à respecter l’intégrité de leurs camarades.

> Lire la suite de l’article sur 20 Minutes

Journal 20 Minutes – Anissa Boumediene

À l’école, le poison du cyberharcèlement sexuel

Les filles sont davantage insultées en ligne au sujet de leur apparence physique et font plus l’objet de rumeurs et de «sextos».

«Revenge porn», «sexting», «slutshaming» (1). Des mots venus du monde anglo-saxon pour décrire ce harcèlement sexuel et sexiste qui sévit sur Internet, ce grand lieu de sociabilité des ados. Alors que le hashtag #balancetonporc a marqué les esprits, la troisième journée nationale «Non au harcèlement», organisée ce 9 novembre par l’Éducation nationale, tournera largement autour du «cyberharcèlement». Or sur la Toile comme dans la vie réelle, les filles en sont davantage victimes (2).

>> Lire la suite de l’article

Article paru aujournal Le Figaro par Caroline BEYER LE 09.11.2017

1 2 3 4 5 6 25