Portable à l’école : le Ministère met la pression sur les récalcitrants

Le ministère de l’Education nationale va rappeler à l’ordre les établissements scolaires qui laissent les téléphones être utilisés dans leur enceinte.

Votre enfant a encore le droit d’utiliser son portable dans la cour de son collège ? Ça ne devrait pas durer. Le ministère de l’Education nationale tient à faire appliquer la loi sur l’interdiction du téléphone à l’école, votée cet été, et va adresser une note pour mettre la pression aux établissements scolaires qui laissent leurs élèves dégainer leur smartphone à la récréation.

Le coup de pression fait écho à la déclaration du ministre, Jean-Michel Blanquer, au micro de France Inter il y a une semaine. « Il faut évidemment faire appliquer cette mesure. Ce sera contrôlé et j’en appelle aussi aux familles, c’est une question d’intérêt général », a-t-il martelé.

Lire la suite de l’article

Le Parisien du 24 septembre 2018 Par Romain BAHEUX

Sexisme à l’école, silence dans les rangs

Partout, dans les établissements scolaires, les filles sont victimes de violences sexistes. Dans un mutisme assourdissant.

Une ado de 15 ans plaquée contre le mur des toilettes du lycée professionnel Gallieni de Toulouse et victime d’attouchements de la part de trois agresseurs. Des élèves de terminale du lycée Camille Pissarro de Pontoise (Val d’Oise) qui, parce qu’elles seraient trop court-vêtues, doivent affronter des camarades masculins hilares, mimant des actes pornos et les injuriant sans retenue – “sale pute”, “gros cul”, “t’es bonne”…

Lire la suite

L’Express du 7 mai 2018 par Amandine HIROU

Portable à l’école : le vrai–faux de l’interdiction

La loi votée cet été, qui interdit l’utilisation des téléphones dans les écoles et collèges, a drainé quelques fantasmes. Décryptage.

Votre ado vous explique que les profs n’ont pas le droit de lui prendre son portable ? Vous avez lu que les enseignants n’avaient plus le droit d’avoir un téléphone sur eux en classe ? On vous aide à démêler le vrai du faux autour de la loi, entrée en vigueur à la rentrée…

Lire la suite

Le Parisien 17 septembre 2018 Par Romain BAHEUX

Rentrée scolaire : comment faire en sorte que mon enfant change de classe?

La règle est simple: tout changement est soumis à la bonne volonté du chef d’établissement. Mais certains arguments sont cependant plus solides que d’autres.

Les cartes ont été battues et votre enfant se retrouve dans une classe où il ne connaît personne. Ou avec ce professeur qui l’a pris en grippe les années précédentes. Que faire? Comment lui donner les meilleures chances en l’aidant à changer de classe? Les solutions ne sont pas pléthore. Tout dépend en réalité du bon vouloir du chef d’établissement. C’est lui le maître à bord.

Avant de faire un tour d’horizon des arguments pouvant d’obtenir gain de cause, il serait malhonnête de ne pas vous avertir de ceux qui n’auront sans doute pas l’effet escompter. Ainsi faire valoir la présence d’un copain, d’une copine dans une autre classe laissera sans doute le chef d’établissement circonspect. De même, la critique portée à l’égard d’un enseignant pourrait être mal perçue et s’avérer contre-productive…

>> Lire la suite (web)

>> Lire la suite (PDF)

BFM télé du 4 septembre 2018 par DN

10 questions que vous n’osez pas poser sur la rentrée scolaire

A quelques jours du retour sur les bancs de l’école, Le Parisien répond à vos interrogations de dernière minute.

Lundi, 12,4 millions d’élèves reprennent le chemin des salles de classe. Quelque chose vous tracasse à la veille de la rentrée scolaire ? Pas de panique, un chef d’établissement, deux enseignants et une avocate répondent à vos interrogations de dernière minute…

>> Lire la suite

LE PARISIEN du 31 août 2018 – Christel BRIGAUDEAU

1 2 3 25