Je vais porter plainte : quand les parents menacent les enseignants

Le récent suicide d’un professeur, accusé de violences par une mère d’élève, émeut la communauté éducative et traduit une dégradation des relations avec certains parents.

Dimanche, près de 2 000 personnes ont marché dans les rues d’Eaubonne (Val-d’Oise) où Jean Willot, enseignant de 57 ans, s’est donné la mort mi-mars après avoir appris qu’une plainte était déposée contre lui pour violences aggravées sur un enfant.

>> Lire la suite

par Isabelle Tourné, SudOuest.fr du 03.04.2019 avec AFP