Réponse d’expert : “Peut-on maintenir un enfant qui a du retard en maternelle ?”

Cette maman s’inquiète pour son petit garçon qui est en grande section de maternelle, mais qui a du retard. Elle se demande s’il peut être maintenu en grande section alors que la MDPH s’y oppose. La réponse de notre experte Valérie Piau.

La question de la maman:

Je suis une jeune maman de 26 ans. Je vous contacte car je suis désemparée. Mon fils est né avec des problèmes de santé, il a été opéré à sa naissance d’un omphalocèle, il va beaucoup mieux aujourd’hui. Il est en retard par rapport aux autres enfants de sa classe mais il s’intéresse beaucoup aux lettres, il adore “lire” ou qu’on lui lise des histoires. La maîtresse de mon fils “exige” qu’il soit maintenu en grande section alors que son papa et moi ne voulons pas de maintien. En début d’année, il y’a eu une réunion de l’équipe éducative à laquelle mon conjoint a assisté. La directrice, sa maîtresse et toute l’équipe éducative souhaitaient qu’il soit maintenu en Grande Section. Nous avons obtempéré car elles nous ont expliqué qu’il valait mieux demander le maintien en début d’année et peut être qu’il allait progresser plutôt que de le demander en fin d’année car les délais sont longs. Mon conjoint a donc déposé le dossier pour la demande de maintien à la MDPH.
En février, la MDPH a pris sa décision : ils refusent le maintien mais lui ont accordé une AVS.
Malgré cela, sa maîtresse a envoyé sa demande de maintien à la Direction des Services Départementaux de l’Éducation Nationale de notre département.

>> Lire la suite

Par MagicMaman le 23/06/2017 (http://www.magicmaman.com)

Même les devoirs s’achètent !

ARNAQUE PATENTÉE ou bon plan un brin immoral ? Pour juger sur pièces, nous avons décidé de tester Bonnenote.fr, en conditions réelles, en nous glissant dans la peau d’une élève de terminale littéraire. La dissertation de philosophie commandée : « La loi s’oppose-t-elle à la liberté ? » Un classique…

Article Le Parisien du 15 février 2017 « Même les devoirs s’achètent. Est-ce bien légal » de Christel BRIGAUDEAU.

Un prof veut nous donner une punition collective. A-t-il le droit ?

Chère Salomé,
Pour te donner une réponse précise, j’ai interrogé Valérie Piau, avocate spécialisée dans le conseil auprès des associations de parents d’élèves. Sa réponse est claire et formelle : les punitions collectives sont interdites au collège (mais aussi à l’école primaire, et au lycée). D’ailleurs, c’est l’Éducation nationale qui a édicté cette règle…

Lisez ce cas d’école complet « un prof veut nous donner une punition collective. A-t-il le droit ? » publié en Février 2017 dans “Le Monde des Ados” par Solène Chardronnet-Setton.

1 2 3 5